Accessoires de fée -1

Une nouvelle rubrique, tous les lundis, pour présenter les accessoires indispensables à la panoplie de fée.

Aujourd’hui, intéressons-nous aux ailes.
Note : toutes ces définitions sont tirées du Petit Dictionnaire féerique présent à la fin de L’Amour selon les fées

Ailes : Accessoire encombrant qui a tendance à pendre dans le dos. Dans le texte de Théodore de Banville, les ailes de Carabosse ont beau être cassées, elles restent ainsi accrochées. Si on trouve des fées ailées chez Shakespeare, les célèbres Mélusine, Morgane et Viviane n’en possèdent pas. Les ailes apparaissent ensuite sporadiquement au cours des siècles, la présence d’ailes allant souvent de pair avec la miniaturisation du personnage (pensons à la fée Clochette). Ainsi, toutes les fées ne possèdent pas d’ailes, loin de là. La fée amoureuse recycle cet accessoire un peu cliché pour faire avancer l’intrigue : elle se sert des siennes comme d’un voile de protection, dissimulant les amants à la vue du monde qui les entoure lorsqu’ils veulent s’unir.

Publicités
Cet article, publié dans Accessoires de fée, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s