Fées fatales

« Femmes fatales », fées fatales… Certaines enchanteresses médiévales possèdent un tel pouvoir de séduction qu’elles ne sont pas sans rappeler ces femmes fascinantes et effrayantes que le XXe siècle désignera sous cette étiquette.

Le Moyen Âge voit apparaître des modèles de fées qui réunissent plusieurs caractéristiques de cette moderne « femme fatale » : beauté, pouvoir et dangerosité. Ces femmes fées sont donc des héritières des modèles mythologiques rencontrés autour du berceau de nos fées.

Héritières, oui, mais cette fois-ci explicitement nommées « fées » ! Que représentent ces puissantes femmes surnaturelles au Moyen Âge ? Dans une société dominée par les hommes, elles sont une incarnation merveilleuse d’un pouvoir au féminin.

Parmi les femmes-fées séductrices apparues dans les œuvres littéraires médiévales, Morgane, Viviane et les fées dont les aventures sont contées dans des lais sont les plus connues. Partons à leur rencontre, entrons dans l’Autre Monde…

Publicités
Cet article, publié dans Moyen Âge, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s