Lilith

Figure complexe et méconnue, Lilith, ou Lilitû, est l’ancêtre démoniaque des fées. Elle est une créature de la dévoration, de la séduction, de l’obscurité et de la puissance. Ses caresses étouffent, ses baisers engloutissent… Or, cette vampirisation de l’autre est  ce qui fonde la lignée des fées fatales, comme Morgane. On retrouvera chez nos enchanteresses ses pouvoirs magiques, comme celui de voler, ainsi que son iconographie (le serpent chez Mélusine, par exemple.) Aussi et surtout, Lilith revendique le libre arbitre, l’égalité entre les sexes, autres lignes de force qui nourrissent la figure féerique.


La Lilith de John Collier (XIXe siècle)


Une Lilith très singulière, émanant cette fois d’une artiste contemporaine, Kiki Smith


Publicités
Cet article, publié dans Antiquité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s