La fée, créature aux multiples visages…

Avant de nous plonger dans ce monde féerique, rien ne vaut une petite présentation des propriétaires. Car qu’est-ce qu’une fée, exactement ? D’emblée, de nos jours, on pense à une petite créature dotée d’ailes, gentille, un brin malicieuse mais toujours inoffensive… Mais est-ce toujours le cas ?
Françoise Spiess nous propose quelques éléments de réponse, tout droit tirés de la préface du Guide des Fées.
Bon voyage au pays des fées !

« Personnage féminin à l’intersection de l’humain – elle est en effet représentable, et représentée et du surnaturel, ou du divin, en tout cas de l’ailleurs, elle hante l’imaginaire collectif : blonde, belle, éthérée, elle plonge ses racines dans le paganisme, les légendes, les méandres des mystères humains. Elle est image maternelle, la bonne mère, celle qui se penche sur le berceau et appelle sur l’enfant les ondes bénéfiques, mais aussi la mauvaise mère, la marâtre, la maléfique, celle qui ordonne le malheur. Mais comme rien n’est simple au royaume des fées. La fée a aussi quelque chose de la femme idéale, voire idéalisée. Elle est toute féminité, elle est celle qui fait rêver, qui transporte dans un monde de délices, qui transforme ce qu’elle touche, le rend sacré, magique, la femme que le poète appelle de ses vœux, la femme profondément désirée et parfois totalement inaccessible. Car la fée est toute ambiguïté : elle est parfois affreusement laide, voire desséchée, repoussante, parfois mi- beauté éblouissante, mi-animal effrayant. Elle est capable des plus basses vengeances, telle la célèbre fée Carabosse. Qui est donc cette fée qui flirte avec les déesses, mais aussi avec les anges… et les démons ? Elle est femme, folie, fantaisie, fil… Elle tisse et rompt le fil de la vie, car il y a dans la fée du fatal, elle fascine les hommes parce qu’elle apporte la mort, mais aussi l’amour, y compris dans sa version la plus érotique. Car les fées ne sont pas à mettre entre toutes les mains ! Et la fée n’est pas non plus dénuée d’humour.  

(…) Les fées sont tour à tour au cours des siècles, des féministes, voire des révolutionnaires, des femmes aigries et lubriques, comment elles sont au cœur de la lutte des sexes l’emportant grandement sur les hommes par leur puissance avant d’être détrônées par eux quand ils se mettent à l’écriture du merveilleux. On assiste ainsi (…) à la déchéance des fées et à leur renaissance. On s’aperçoit qu’elles sont plutôt expertes en matière d’éducation sexuelle, allant même jusqu’à transformer en canapé ou autres bidets les plus récalcitrants, car il s’en trouve, tant elles cristallisent les frayeurs qu’inspire la féminité! Mais elles sont aussi celles grâce à qui se fait la critique sociale, la critique du pouvoir, elles revendiquent la libération de la femme, la libération de la pensée, elles sont les grandes inspiratrices, les muses du poète et promènent encore en plein vingtième siècle leur errance dans la ville.

La fée hante la littérature mais aussi le cinéma, la BD… On ne peut décidément pas se débarrasser comme ça de la fée car elle est celle qui fait jaillir la vérité ! Ouvrez vite cette boîte magique et perdez-vous (…) au pays des fées ! »

Publicités
Cet article, publié dans Autour des livres, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La fée, créature aux multiples visages…

  1. Gwenn dit :

    Bonsoir !
    Je vois que ce blog est tout nouveau ! J’ai été attirée ici par les fées. Non seulement je découvre deux nouvelles références pour ma bibliothèque, mais en plus la possibilité de voir les fées s’installer sur le net… 🙂
    J’espère que vous développerez cet espace, et (re-)bienvenue dans la blogosphère !
    Bonne soirée !

    Gwenn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s